L’entretien annuel, quel est son avenir ? Comment doit-il évoluer ?

entretien annuel évaluation

Dans un article des échos publié ce 7 décembre 2018, il est annoncé que Google, Accenture (entreprise internationale de conseil et de technologies considérée comme une des plus grandes entreprises de conseil dans le monde), Orange vont bientôt abandonner l’entretien annuel d’évaluation tel qu’il existe aujourd’hui.

En effet, selon une étude de 2017 du Cabinet DELOITTE sur les tendances RH, plus de 90% des  managers interrogés ne sont pas satisfaits du système actuel d’entretiens annuels.

Mieux, environ 65% des salariés considèrent que l’entretien annuel est une perte de temps et 70% des responsables RH estiment qu’il est inefficace.

Pourtant les choses ne vont pas se révolutionner en un jour. L’entretien annuel sert à mobiliser chaque collaborateur, à augmenter la motivation, à engager davantage les salariés, à leur offrir un temps de parole, à leur permettre de donner leur avis, à challenger les managers sur leur rôle.

Il reste un moment important dans la vie d’une équipe, d’un salarié, d’une organisation, il est donc plus que nécessaire dans chaque entreprise et ce, quelle que soit sa taille.

Alors comment faire pour inverser la tendance de cette enquête ?

L’arrivée dans les entreprises des nouvelles générations (dont les millenials) et de leur vision du monde va obliger les chefs d’entreprise (pas seulement les RH des multinationales) à changer de façon de voir et de faire pour gagner la motivation et l’implication de tous leurs collaborateurs…