Cabinet de recrutement

cabinet de recrutement Cabinet de recrutement : Un robot comme interlocuteur ?

Lui, c’est Randy ! Que vous habitiez Lille, Paris, Calais, Dunkerque ou Toulon, la première chose qu’il fait, il vous géolocalise !

Deuxième étape : ce chatbot (François Beharel, président du Groupe Randstad en France assure que c’est « l’un des chabots de recrutement les plus aboutis« ) vous propose de jouer avec lui.

L’objectif : Préqualifier les candidats !

Pas de CV, ni de formulaire à compléter, Randy va effectuer une pré-qualification à travers un système de « gamification ».  Comment ça marche ? Imaginons que vous recherchiez un poste de comptable. Randy va vous adresser une série de questions, sous forme de quiz, sur le métier. Le « process » se poursuit par d’autres questions plus classiques sur votre expérience dans le métier, le type de contrat recherché (CDD, CDI, intérim), votre disponibilité… Avant de passer aux résultats, Randy affiche ensuite, grâce à la géolocalisation, les offres d’emploi correspondantes, puis vous propose de laisser votre numéro de téléphone pour être contacté par un conseiller.
Sans que vous le sachiez, le chatbot vous a attribué un « score », basé également sur… lui seul le sait !

Alors, faut-il oublier les CV ? les lettres de motivation ? les candidatures « à l’ancienne » ? En tout cas, Randstad a fait ce choix pour l’intérim et… face aux nouvelles générations, Randy a l’avantage d’être dispo 24h/24 et 7j/7.